Chargement en cours...

Les services BIM & Formation sont désormais proposés par CCA in.formation

Vous serez redirigés automatiquement
bim_thermique

BIM en Normandie, ou la maquette numérique

Depuis quelques mois, nous parlons régulièrement de la maquette numérique ou du BIM. Nous remarquons lors d’échanges avec nos clients que la définition est loin d’être claire. La confusion est telle qu’une simple image 3D est comparée à la maquette numérique que CCA Construction propose à ses clients.

Un peu d’histoire s’impose 🙂

Depuis les années 90, nous sommes entrés dans ce que l’on pourrait appeler l’informatisation massive avec l’arrivée dans nos maisons d’un ordinateur personnel. A la fin des années 90, nous avons vu arriver les premiers modems qui nous donnaient accès à la planète entière. Pas très rapide certes, mais les autres continents n’étaient plus qu’à quelques coups de « BIP BIP BIP ».
Aujourd’hui, nous possédons ordinateurs, tablettes, smartphones ou autres objets connectés qui nous permettent d’échanger avec la planète entière.
Cette informatisation massive touche désormais l’ensemble des secteurs d’activités et des métiers (services commerciaux et techniques, ressources humaines).

L’image 3D n’a rien de nouveau et nous la maîtrisons depuis une bonne dizaine d’année. Elle est apparue au début des années 2000 avec la démocratisation d’une informatique plus puissante permettant de créer ces « belles » images. Parallèlement à cette évolution, les groupes industriels français pour ne citer qu’eux, esquissaient déjà l’avenir de la 3D afin de modéliser leurs nouveaux projets (Dassault et ses Rafales, DCNS avec ses Scorpenes). Des projets hautement technologiques, vitrines d’un savoir-faire qui demandaient une nouvelle façon de concevoir pour limiter les risques techniques et financiers.

Depuis 2010, ces nouvelles solutions de conception ne sont plus cantonnées à de grosses entreprises, ouvrant ainsi la voie de la numérisation de l’information aux sociétés plus modestes.

La maquette numérique est une évolution du dessin 3D, pour ne pas dire une révolution, puisqu’elle repose sur ce que particuliers ou professionnels réalisent jour après jour à savoir collaborer, décortiquer avec la planète entière.

En 2015, pourquoi rester dans un monde en 2D quand nos télévisions sont désormais en 3D ?

La maquette numérique ou BIM, c’est quoi ?

La maquette est la représentation virtuelle de tous les éléments de construction qui composeront votre projet, une sorte de base de données techniques.

La base de données est prévue pour contenir toutes les informations techniques du bâti, depuis la conception jusqu’à l’exploitation. Elle contient les objets composant le bâtiment, leurs caractéristiques et les relations entre eux.
Ainsi, la composition d’un mur, sa localisation, ou encore le numéro de série d’un ballon d’eau chaude font partie de la maquette numérique.
Le fait de numériser chaque élément, chaque objet de votre projet permet de comprendre votre construction avant qu’elle n’existe et ainsi d’anticiper bon nombre de problème.
Une porte mal située, un escalier trop juste, une pièce mal éclairée. Détecter les problèmes avant qu’ils n’arrivent permet de les corriger en amont, réduisant ainsi les coûts de construction.

Et puisqu’il s’agit d’une base de données, celle-ci est standardisée afin d’être partagée dans un but de travail collaboratif. Chaque interlocuteur est ainsi en mesure d’accéder aux modifications.

Les avantages :

  • Repérer rapidement les éléments onéreux et fiabiliser le quantitatif. Ainsi les chiffrages correspondent à la réalité des travaux
  • Réduire la consommation d’énergie par les différentes simulations thermiques
  • Optimiser le planning des travaux par une décomposition précise des tâches à réaliser

Le  BIM, ça change quoi ?

L’esquisse

On commence toujours par la même chose : une esquisse. Ce bon vieux calque et un stylo pour étudier l’expression du besoin de nos clients, leur proposer nos idées, et ainsi s’assurer de la faisabilité du projet.

ccaconstruction_esquisse

La conception

L’esquisse est validée, on peut passer à la conception !
Terminé la 2D, on passe à la maquette numérique. Finalement, le travail reste le même, on dessine toujours sur une planche de dessin virtuelle avec laquelle il faut maintenant réfléchir sur un axe supplémentaire qu’est la hauteur. Puisque notre ordinateur est relié à Internet, on peut également partager l’ensemble des informations avec un interlocuteur situé dans un ailleurs… Meilleur 🙂

bim_collaboratif

Les études secondaires

La conception terminée et validée par le client, on peut maintenant partager la maquette numérique et entamer une nouvelle phase d’étude. On débute alors les simulations thermiques pour valider l’ensemble des choix de matériaux (parpaings, briques, laine de verre, laine de bois,…)

bim_thermique

Un peu de détente, on se balade ?

Le projet est bouclé ? On peut maintenant proposer une balade virtuelle, car c’est bien connu, la technique c’est relou et on préfère (et de loin !) s’amuser un peu 🙂

Nos services BIM en Normandie

http://www.cca-construction.fr/bim-normandie-nos-solutions/

 

Laisser un commentaire