Chargement en cours...

Les services BIM & Formation sont désormais proposés par CCA in.formation

Vous serez redirigés automatiquement
bioclimatisme

RT2012 – Changements techniques

La RT2012, une obligation de résultat.

Au même titre que le label BBC, la RT 2012 impose une consommation en énergie primaire maximale de 50kWep/m²/an. Cette valeur correspond au coefficient Cepmax.

L’indice Cepmax tient compte :

  • Du chauffage,
  • De la production d’eau chaude,
  • Du refroidissement,
  • De l’éclairage,
  • Des auxiliaires (ventilateurs, pompes).

La RT2012 se tourne aujourd’hui vers la conception bioclimatique donnant naissance au coefficient Bbio.

Il est modulé en fonction de la typologie du bâtiment, de sa localisation géographique et de son altitude.

L’indice Bbio tient compte :

  • Des exigences liées au besoin en énergie du bâtiment (chauffage, refroidissement et éclairage) soit l’ensemble des postes de consommation sur lesquels la bioclimatique peut avoir une incidence,
  • De la qualité de la conception et de l’isolation du bâtiment indépendamment du système de chauffage,
  • D’un indicateur de conception bioclimatique (accès éclairage naturel, surface vitrée).

Le confort d’été ou TIC

Exigence sur la température intérieure obtenue au cours d’une période de 5 jours chauds. Ce point n’a que peu évolué depuis la RT2005. Il est fort probable que ce dispositif soit complété ou remplacé.

La RT2012, c’est aussi une obligation de moyen. 

En plus des exigences de résultats évoqués plus haut, la RT2012 fait appel à :

  • Obligation de recours aux énergies renouvelables,
  • Obligation de traitement des ponts thermiques significatifs,
  • Obligation de traitement de l’étanchéité à l’air,
  • Obligation de mesure et d’affichage des consommations.

Recourir aux énergies renouvelables

A savoir que cette obligation ne concerne que les maisons individuelles, le particulier devra opter pour l’une des solutions suivantes :

  • Produire son eau chaude à partir d’une installation solaire thermique,
  • Etre raccordé à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50 % par EnR ou de récupération,
  • Démontrer que sa consommation d’énergie primaire comprend au minimum 5kWep/m²/an.

Traitement des ponts thermiques 

Cette obligation touche tous les projets soumis à la RT2012. La perte par transmission thermique due aux ponts thermiques est limitée par un ratio surfacique et linéique moyen global :

  • 0.28W/m².k
  • 0.60W/ml.k

Traitement de la perméabilité à l’air

Cette obligation concerne tous les logements individuels ou collectifs.

Le débit de perte d’air mesuré devra être inférieur au seuil fixé dans la RT2012 qui s’exprime en m3/h/m²

  • 0.6m3/h/m² de parois déperditives hors plancher bas en maison individuelle,
  • 1.0m3/h/m² de parois déperditives hors plancher bas en immeuble collectifd’habitation.

L’obligation de mesure et affichage de la consommation. Ces mesures devront prendre en compte :

  • Chauffage
  • Refroidissement
  • Production d’eau chaude
  • Réseau de prises électriques

Laisser un commentaire